Home

Groupe Cardinal Hardy… Le nom honore Montréal. Architectes, urbanistes, architectes-paysagistes : une cinquantaine de femmes et d’hommes, cinq associés et deux fondateurs, l’architecte-urbaniste Aurèle Cardinal et l’architecte Michel Hardy, y poursuivent l’œuvre amorcée en 1986. Rendre la ville à la culture de l’humain.

La pratique de la firme s’enracine dans la signification du paysage construit. Le territoire est son outil et l’identité, son langage ; dorénavant aussi en Amérique latine et au Moyen-Orient, Cardinal Hardy, en épousant les contours des cultures urbaines, a réinventé l’approche du lieu. À la recherche d’authenticité, le Groupe construit la continuité : le rationalisme classique de ses projets vise à la forme essentielle qui assurera la pérennité et la stabilité dans le temps. Toujours contemporain, ancré à la sensibilité de l’époque, le vocabulaire de Cardinal Hardy transcende l’image : chaque projet est un morceau de ville qui rétablit les ponts entre ce qu’a été et ce que sera l’urbain.

Sans recette ni archétype, sinon quête de l’ambiante, la firme a ainsi nourri le passage de Montréal à l’international : Vieux-Port, Cité du multimédia, Aéroport de Montréal ont signé le redéploiement culturel et économique de la ville, où le passé se conjugue désormais à l’avenir. De l’architecture au design urbain à l’architecture de paysage, Cardinal Hardy vise l’insertion dynamique et ses projets nourrissent l’environnement : petit ou grand, maison, lumière, jardin, espace public ou infrastructure de transport, il n’est pas de réalisation du Groupe qui ne soit ou ne sera phare. Chacune encode et renouvelle le lieu.

C’est que la firme a recréé la position de l’architecte dans la ville. Depuis les projets d’habitation qui accompagnèrent à l’origine les explorations de l’équipe, la vision globalisante de mandats de plus en plus complexes – du siège social à la place ou de la cité-jardin au pont – a convoqué autour des projets l’intégration transdisciplinaire des compétences : urbanisme, gestion, éclairage, conseil immobilier, génie civil ont participé au dessein de la ville. Parce que Cardinal Hardy est partenaire du projet. Pourtant, « l’architecture totale » qui est produite outrepasse, et de loin, la simple exécution du programme : née du mariage de l’exploration théorique et de la pratique, elle dit l’engagement des professionnels de nourrir le sens de la ville, de faire lire, comprendre et habiter l’urbain.

La recherche sur « l’insertion culturelle » va donc ici de pair avec l’analyse responsable de la faisabilité et de l’optimisation socio-économique des projets ; ceux que cette brochure présente, s’ils dévoilent la ville qu’ils consacrent, témoignent de cette intégration de la qualité architecturale, issue d’une culture d’équipe partagée avec le client. Lauréats de prix nombreux, du Gouverneur général, de l’Ordre des architectes du Québec autant que de l’Association des travaux publics d’Amérique, les associés du Groupe Cardinal Hardy – cela n’est pas innocent – habitent des bâtiments qu’ils ont conçus et construits, comme si la reconnaissance passait d’abord par leur propre jugement. Mais il faut dire que chacun des lieux, parmi ceux qui suivent, est aussi un milieu de vie. Et aussi une promesse d’avenir.

Luc Noppen
Titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur le patrimoine urbain, UQAM